Compression du nerf ulnaire au coude et au poignet : Après la chirurgie

Les suites opératoires sont généralement simples. Un pansement confortable est réalisé pendant quelques jours. Il pourra ensuite être remplacé par des pansements plus légers permettant de se servir normalement de son membre supérieur pour les gestes de la vie quotidienne. 

La plaie est cicatrisée au bout de 2 à 3 semaines. La cicatrice doit ensuite être massée pour l’assouplir et la désensibiliser.
En cas de transposition du nerf, il peut être nécessaire d’immobiliser le coude 3 semaines.
Le port de charge lourde et les efforts en force sont à éviter pendant 1 mois. Un arrêt de travail de 15 jours à 6 semaines est généralement suffisant.

Quelles sont les chances de récupération après chirurgie ?

L’évolution est surtout fonction de l’importance de l’atteinte neurologique avant l’intervention.
Dans les formes les plus sévères, les troubles sensitifs peuvent mettre plusieurs mois à disparaître (six à douze mois).
Dans les compressions anciennes avec atteinte motrice (musculaire) la récupération est souvent incomplète avec persistance de l’amyotrophie et des fourmillements en particulier au niveau du cinquième doigt.

 

Dernière mise à jour faite le : 25/06/2015

Nous écrire

Vous souhaitez avoir un rendez vous pour un avis secondaire ou nous faire parvenir des documents vous concernant?
N'hésitez pas à contacter le secrétariat par téléphone au 02.38.79.61.99 ou grâce à notre formulaire de contact :


OuiNon

captcha