Compression du nerf ulnaire au coude et au poignet : Examen Clinique

  • Le patient ressent un fourmillement des quatrième et cinquième doigts souvent aggravé par la flexion du coude. Les fourmillements apparaissent habituellement progressivement mais parfois de façon brutale. Ces fourmillements surviennent d’abord la nuit puis deviennent permanents.
  • Les douleurs sont très rares ; le patient ressent une simple gêne.
  • Au fil du temps, apparaît une diminution de la sensibilité des quatrième et cinquième doigts.
  • A un stade plus avancé, apparaissent des troubles moteurs avec perte de force de la pince entre le pouce et l’index (tenir une clé), de l’écartement des doigts et perte de la dextérité de la main, déformation en griffe du quatrième et du cinquième doigt.
  • Il peut exister un début de paralysie avec amyotrophie (perte de volume et de relief) des muscles interosseux de la main et en particulier du muscle situé entre le pouce et l’index à la face dorsale de la main. 
  • Dans la grande majorité des cas, l’examen du coude est normal.
  • le chirurgien va, lors de l’examen clinique, éliminer une autre cause de trouble neurologique. Les fourmillements au niveau des quatrième et cinquième doigts peuvent provenir d’un problème au niveau du rachis cervical (le cou) ou d’une compression du nerf ulnaire au poignet (canal de Guyon).

A savoir: Compression du nerf ulnaire au canal de Guyon

Les symptômes sont quasiment identiques : diminution de la force, paresthésies, paralysie d’une partie de la main, douleurs…       

 

Dernière mise à jour faite le : 26/05/2015

Nous écrire

Vous souhaitez avoir un rendez vous pour un avis secondaire ou nous faire parvenir des documents vous concernant?
N'hésitez pas à contacter le secrétariat par téléphone au 02.38.79.61.99 ou grâce à notre formulaire de contact :


OuiNon

captcha