Entorse du pouce : Examen Clinique

entorse légère et moyenne :

  • le patient ressent des douleurs au niveau de l’articulation.
  • les mouvements sont possibles parfois un peu limités.
  • le gonflement de l’articulation est plus ou moins important.

 

entorse grave :

  • le patient ressent souvent un “ craquement ” de l’articulation
  • les douleurs sont parfois intenses.
  • les mouvements sont souvent diminués voire impossibles.
  • le gonflement est rapide et important.

Le chirurgien de la main recherche une instabilité ligamentaire en maintenant d’une main le métacarpien et en écartant la première phalange du pouce le plus loin possible vers l’extérieur de la main.

En cas de rupture complète du ligament, l’écartement est important et anormal. Ce test permet d’affirmer la rupture complète du ligament latéral et une intervention chirurgicale doit être réalisée.

DSCN4641

entorse pouce

ouvent, cet examen est difficile en urgence compte tenu de la douleur et du gonflement. Il est possible alors d’immobiliser le pouce et de refaire l’examen quelques jours plus tard.

 

A SAVOIR

 une entorse grave non opérée entraine une perte de force et une impossibilité de maintenir les objets en écartement du pouce. Il y a perte de stabilité et donc instabilité chronique.

Dernière mise à jour faite le : 01/06/2015

Nous écrire

Vous souhaitez avoir un rendez vous pour un avis secondaire ou nous faire parvenir des documents vous concernant?
N'hésitez pas à contacter le secrétariat par téléphone au 02.38.79.61.99 ou grâce à notre formulaire de contact :


OuiNon

captcha