Pseudarthrose du scaphoïde : Traitement

Il est très souvent chirurgical.

L’objectif du traitement est de soulager le patient, d’améliorer la fonction et d’éviter ou de limiter la survenue de l’arthrose.

Le traitement dépend de plusieurs facteurs, comme l’âge du patient, son activité professionnelle ou de loisirs, les mobilités et la force résiduelle, le stade de pseudarthrose et la présence ou non d’une arthrose débutante et sa localisation.

Principe du traitement chirurgical

  • Greffe du scaphoïde

Il a pour objectif de restaurer la forme du scaphoïde et de le faire consolider.

Une greffe osseuse est le plus souvent utilisée afin d’apporter au scaphoïde de l’os de bonne qualité pour favoriser la consolidation et restaurer sa forme.

greffe vascularise

Pseudarthrose du scaphoïde: greffe intercalaire

Cette greffe osseuse peut être prise soit à la face antérieure du poignet (radius) soit au niveau de la hanche. Cela dépend des habitudes du chirurgien et du volume d’os à amener pour la greffe.

A SAVOIR

Dans certains cas et notamment en cas de nécrose de la partie haute du scaphoïde, un type de greffe particulier dit greffe vascularisée peut être réalisé. Il s’agit d’un geste faisant appel à des connaissances micro chirurgicales et qui consiste à prélever la greffe osseuse accompagnée de ses vaisseaux sanguins nourriciers pour accroître les chances de consolidation.

  • Résection du pôle proximale et prothèse partielle de scaphoïde :

Dans certains cas, la greffe du scaphoïde pour une pseudarthrose proximale (haute situé sur l’os) est impossible. Une résection de la partie haute du scaphoïde peut alors être réalisée avec la mise en place d’une prothèse partielle du scaphoïde.apsi

 

Modalités du traitement chirurgical

Cette intervention nécessite plus souvent une hospitalisation d’une à deux nuits pour les soins post-opératoires et l’antalgie, mais l’hospitalisation ambulatoire est possible sous certaines conditions.

L’intervention est réalisée le plus souvent sous anesthésie locorégionale, parfois complétée par une anesthésie générale lors de la prise de greffe au niveau de la hanche. Dans tous les cas de greffe, sa fixation (ou ostéosynthèse) est assurée soit par des broches soit par une vis, qui doivent être laissées jusqu’à l’obtention de la consolidation. 

Dernière mise à jour faite le : 29/06/2015

Nous écrire

Vous souhaitez avoir un rendez vous pour un avis secondaire ou nous faire parvenir des documents vous concernant?
N'hésitez pas à contacter le secrétariat par téléphone au 02.38.79.61.99 ou grâce à notre formulaire de contact :


OuiNon

captcha