Lésion ligamentaire du poignet : Examen Complémentaire

  • Un bilan radiographique standard et dynamique est toujours nécessaire  rx dynamiquesafin de rechercher une éventuelle fracture du poignet, une fracture du scaphoïde ou des autres os du carpe. Elle ne permet pas le diagnostic des lésions ligamentaires sauf en cas de lésion importante. 

 

 

  • Un arthroscanner (injection de produits contraste iodée dans l’articulation scanner lesion ligamentairecouplé avec des coupes scanner) est l’examen de choix pour étudier les lésions ligamentaires au poignet. Cet examen permet de préciser l’importance des lésions ligamentaires, et de rechercher également les lésions du cartilage parfois associées.
  • L’I.R.M. peut être utile notamment pour les lésions des ligaments extrinsèques du poignet mais n’est pas l’examen de première intention.
  • Malgré ces examens non invasifs, votre chirurgien peut juger utile de vous proposer un examen arthroscopique du poignet.

L’examen arthroscopique du poignet, examen invasif chirurgical, est couramment réalisé pour étudier les lésions ligamentaires au niveau du poignet (par exemple lésion du ligament scapho-lunaire ou du ligament triangulaire).

Ce geste chirurgical, réalisé par un chirurgien de la main, permet de classer les lésions des ligaments et d’apprécier leur ancienneté.

Pendant ce temps arthroscopique, le chirurgien de la main peut parfois réaliser le traitement des lésions ligamentaires.

A SAVOIR

Toutes les lésions ligamentaires ne sont pas forcément symptomatiques ou douloureuses. Certaines anomalies parfois retrouvées sur les examens complémentaires sont une variante de la normale ou une usure classique pour l’âge et l’activité du patient.

Dernière mise à jour faite le : 01/06/2015

Nous écrire

Vous souhaitez avoir un rendez vous pour un avis secondaire ou nous faire parvenir des documents vous concernant?
N'hésitez pas à contacter le secrétariat par téléphone au 02.38.79.61.99 ou grâce à notre formulaire de contact :


OuiNon

captcha