Lésion ligamentaire du poignet : Traitement

Les lésions des ligaments extrinsèques

En général, un traitement orthopédique est suffisant avec la mise en place d’une orthèse sur mesure. Elle est à porter entre trois et cinq semaines pour permettre la cicatrisation des ligaments. Le traitement chirurgical est exceptionnel.

Les lésions des ligaments intrinsèques (ligament scapho-lunaire et ligament triangulaire)

Le traitement dépend de nombreux facteurs (importance de la lésion,  du délai depuis le traumatisme, de la présence d’une véritable instabilité entre les os du carpe, l’âge du patient, son activité professionnelle ou sportive) :

  • Une lésion récente des ligaments intrinsèques (inférieure à six semaines) : reinsertion SLle traitement peut varier entre un simple traitement d’immobilisation de quelques semaines en cas de lésion peu importante, à un traitement chirurgical de réinsertion et/ou de renforcement ligamentaire (capsulodèse).

Ce geste de réinsertion peut être réalisé avec l’aide de l’arthroscopie du poignet. Parfois, des lésions importantes peuvent nécessiter un abord chirurgical.

 

  • Une lésion ancienne des ligaments intrinsèques : la réflexion avant le geste  est importante car le potentiel de cicatrisation de ces lésions est très faible. L’étude de la demande fonctionnelle est donc primordiale avant de proposer un geste chirurgical, Il est parfois proposé un traitement symptomatique (antalgique, orthèse) et une simple surveillance.

     

En cas de traitement chirurgical d’une lésion ancienne, le chirurgien possède plusieurs techniques à disposition (capsulodèse scapho-lunaire, ligamentoplastie scapho-lunaire, arthrodèse scapho-capitale). Le choix de la technique dépend également de nombreux facteurs et sera discuté avec le patient.

scaphocapitale

Arthrodèse scapho-capitale

scanner scapho capitale

Rupture ligamentaire scapho-lunaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Pour le ligament triangulaire, le traitement consiste le plus souvent en un débridement et un nettoyage de l’articulation lors de l’arthroscopie du poignet voire une réinsertion.

Modalités de la chirurgie :

Cette chirurgie est pratiquée le plus souvent sous anesthésie locorégionale et en hospitalisation ambulatoire. Cependant une hospitalisation d’une à deux nuit peut-être proposée afin d’organiser la surveillance postopératoire et contrôler la douleur.

Dernière mise à jour faite le : 29/06/2015

Nous écrire

Vous souhaitez avoir un rendez vous pour un avis secondaire ou nous faire parvenir des documents vous concernant?
N'hésitez pas à contacter le secrétariat par téléphone au 02.38.79.61.99 ou grâce à notre formulaire de contact :


OuiNon

captcha